Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat les engage jusqu’à la Route du Rhum 2018, objectif ultime du projet. Le TEAM RÉAUTÉ CHOCOLAT, qui multipliera les entraînements et les courses côtières d’ici là, va symboliquement embarquer tous les collaborateurs de l’entreprise. Première sortie officielle prévue fin avril, au Tour de Belle-Île : le point de départ d’une grande aventure, sportive et humaine.

Photo - Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat

Le TEAM RÉAUTÉ CHOCOLAT, vu par...
Christian BUTON, Président de RÉAUTÉ CHOCOLAT

« Nous avons la volonté de développer la notoriété de RÉAUTÉ CHOCOLAT, qui a lancé il y a quelques mois une campagne de publicité à l’échelle nationale. Nous cherchions un nouvel axe de communication et l’événement THE BRIDGE (ndrl : RÉAUTÉ CHOCOLAT partenaire officiel de The Bridge), que nous soutenons en qualité de partenaire officiel, y répond par ses ambitions et ses valeurs, autour desquelles nous nous retrouvons : la passion, le goût de l’aventure, le partage d’expériences. Ce partenariat symbolise le début de l’aventure dans l’univers de la mer. Nous souhaitons maintenant aller encore plus loin avec un projet sportif et humain qui rallie tous les acteurs de la marque – clients, salariés, magasins – autour d’un skipper en accord avec nos valeurs. Nous avons trouvé le profil idéal avec Armel Tripon, que nous sommes heureux d’accompagner en Multi 50, une catégorie dont RÉAUTÉ CHOCOLAT veut être l’un des acteurs majeurs. La voile attire les foules. Nous voulons leur faire vivre de belles émotions. Pour collecter la sympathie et l’adhésion de tous les publics qui suivront nos aventures, nous aurons deux armes redoutables : nos chocolats et le sourire d’Armel ! »  

Armel TRIPON, skipper du TEAM RÉAUTÉ CHOCOLAT
Armel, peux-tu nous expliquer comment s'est construit ce partenariat avec RÉAUTÉ CHOCOLAT ?
« Les premiers contacts remontent à avril 2016. Je cherchais à l’époque à boucler mon budget pour disputer The Transat (ndr : la Transat Anglaise) en Class40. Et suite à la parution d’un article me concernant dans le journal Presse Océan, j’ai reçu un appel du service communication de RÉAUTÉ CHOCOLAT, me disant : "Vous recherchez un sponsor ? Ça tombe bien, nous on cherche un skipper !" On s’est donc rencontré rapidement. On a posé les bases d’une collaboration future...Et ça se concrétise aujourd’hui. J’en suis très heureux, car RÉAUTÉ CHOCOLAT est une entreprise familiale et conviviale dans laquelle je me retrouve. »
 
Pourquoi avez-vous choisi le Multi 50 et comment appréhendes-tu ce nouveau support ?
« Je ressens une vraie excitation ! RÉAUTÉ CHOCOLAT et moi-même étions très attirés par le multicoque. Selon moi c’est le bateau parfait pour ce type d’entreprise, en phase avec ses ambitions. C’est aussi le bateau idéal pour me permettre de découvrir le multicoque en course au large. A terme il s’agira de disputer la Route du Rhum, en solitaire. Et ça, ce sera une sacrée première ! D’ici là, la classe Multi50 va monter en puissance. Elle a amorcé un virage important l’année dernière et fait le pari d’accueillir des projets sportifs plus ambitieux. Notre bateau, dessiné par Guillaume Verdier et mis à l’eau en 2009, a jusqu’ici couru sous les couleurs d’Actual avec Yves Le Blévec. C’est un voilier fiable, plein de qualités, très sain, qui me correspond bien. Comme tous les Multi50, c’est un bateau facile, maniable, qui réagit très vite et beaucoup moins exigeant physiquement que les Ultim. Nous l’équipons actuellement de foils, c’est d’ailleurs le gros chantier de l’hiver. Sa mise à l’eau est prévue mi-mars. »
 

Quels sont tes objectifs avec le TEAM RÉAUTÉ CHOCOLAT ?
« La Transat Jacques Vabre sera évidemment l’objectif principal de cette première saison. Je reste humble par rapport à cette course, la première au large en tant que skipper sur ce bateau. Avec l’équipe, on a tout à construire. On a envie de bien faire les choses, je mets donc tout en place pour être le plus compétitif possible. En face de nous, il y aura des gens d’expérience, à l’image d’Erwan Le Roux et Lalou Roucayrol, qui connaissent leurs bateaux sur le bout des doigts. Nous on va le découvrir. On a peu de temps, alors l’idée c’est d’en gagner le plus possible. Pour cela, j’ai fait appel à des gens compétents, qui savent bien naviguer. Après m’être entraîné cet hiver avec Fred Le Peutrec, un des meilleurs barreurs de multicoque en France, j’ai décidé de travailler avec un entraîneur, Tanguy Le Glatin, qui connaît par cœur le multi. Vincent Barnaud, ingénieur de formation, qui a été pendant deux ans préparateur du bateau, sera lui le responsable technique. C’est une belle aventure qui commence avec RÉAUTÉ CHOCOLAT et qui va nous conduire jusqu’à La Route du Rhum 2018 ! » 

Une aventure dans laquelle seront impliqués tous les salariés et les franchisés de l'entreprise ?
« La vraie plus-value de notre sport, c’est d’embarquer, réellement et symboliquement, des gens sur nos bateaux. Il y a cette notion de partage d’aventures. Montrer à des non-initiés ce qu’est un multicoque de course, c’est un privilège immense pour eux et pour nous. Le réseau RÉAUTÉ CHOCOLAT occupera une place importante dans le Team, et sera un acteur fondamental de cette incroyable aventure qui se dessine. Dans leur magasin, mais également sur l’eau, à l’occasion de navigations et sur les départs de course… Nous partagerons ensemble la voile de haut niveau ! »

Source :Team Réauté Chocolat / Julie Cornille

 

Toutes les actualités

Réauté Chocolat s'impose sur l'Armen Race Uship09/06/2017

Voilà une entrée remarquée dans la classe Multi50, ces trimarans de 15 mètres désormais équipés de foils et aux vitesses parfois extravagantes. Pour ses trois premières compétitions,...

En savoir plus

FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux...

En savoir plus

Thibaut Vauchel Camus en Multi50 avec un nouveau bateau06/03/2017

Le skipper Thibaut Vauchel-Camus franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d’un trimaran de la classe...

En savoir plus

Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat...

En savoir plus

Un nouveau Multi50 pour Thierry Bouchard et Ciela Village14/02/2017

Le Méditerranéen Thierry Bouchard confirme son enthousiasme pour le multicoque de 50 pieds et lance la construction d’un Multi50 qui sera ainsi le premier conçu pour porter des...

En savoir plus

Une nouvelle vie pour la classe Multi5002/12/2016

La classe Multi50 change. Elle devient plus attractive et sa jauge autorise désormais les foils. Après une année de remise en question nécessaire, la classe dispose aujourd’hui...

En savoir plus