Transat Québec Saint-Malo

date: du 12 juillet au 22 juillet 2020

lieu: Québec

Une transat historique, en équipage, ou " trois épreuves en une " : la sortie du fleuve Saint-Laurent, ses vents capricieux ets es bancs de sable, puis une traversée expresse de Saint-Pierre et Miquelon jusqu'à la pointe de l'Angleterre, et enfin la négociation de la Manche qui peut rebattre les cartes. Passionnant !

ORGANISATION

LES PARTICIPANTS

1.Solidaires en Peloton ARSEP - Thibaut Vauchel-Camus

2.Groupe GCA - 1001 sourires - GILLES LAMIRE

LE PALMARES

2016

1- Arkema (Lalou Roucayrol) 9 j 9 h 1mn
2- Ciela Village (Thierry Bouchard) 9 j 10 h 43 mn
3- La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) 9 j 10 h 48 mn
 

Actualités liées

Quatre Multi50 engagés sur la Transat Québec Saint-Malo.

Transat Québec Saint-Malo. On peut s'attendre à une beau match entre Arkema, La French Tech Rennes Saint-Malo et Ciela Village qui, s'ils sont de conception et d'âges différents, ont prouvé dans la dernière Transat Jacques Vabre qu'ils avaient des potentiels proches. Olmix aura plus de difficultés à rester au contact avec son trimaran beaucoup plus ancien mais Pierre Antoine part avec Pascal Quintin, Jean-Yves Derrien et Patrick Cassin pour faire une belle course, et "se faire plaisir dans la plus belle des transats", comme le souligne Pierre. A bord d'Arkema, Lalou Roucayrol embarque Karine Fauconnier, déjà vainqueur de la Québec Saint-Malo en ORMA, ainsi que César Dohy et Etienne Carra. A bord de Ciela Village, Thierry Bouchard part avec Oliver Krauss, qui était déjà son associé dans la Transat Jacques Vabre, et Alan Pennaneac'h. Sur La French Tech Rennes-Saint-Malo, Gilles Lamiré, récent vainqueur de The Transat, en solitaire, navigue avec Yvan Bourgnon, Charles Mony et Gilles Goudé. Les vainqueurs sont attendus à Saint-Malo à partir du 19 juillet.

En savoir plus

Le Vaillant en patron à Brest

Sept victoires en neuf courses, c’est le bilan presque sans faute réalisé par Arthur Le Vaillant et son équipage sur le Grand Prix de Brest Multi50. Durant ces trois jours de petit temps, le Rochelais n’a jamais laissé respirer la concurrence. Tout juste a t-il concédé deux manches à Sébastien Rogues (Primonial), son plus proche adversaire. « Je ne m’attendais pas à ce scénario en...

> En savoir plus

Suspens en rade de Brest

Pour cette seconde journée du Grand Prix de Brest Multi50, la rade de Brest est toujours en mode estival, avec soleil et brise légère. Accompagnés par une petite armada de plaisanciers, les cinq concurrents ont sillonnés la rade, entre l’Ecole Navale et le phare du Petit Minou, à l’entrée du goulet. Ce soir, c’est Leyton (Arthur Le Vaillant) qui prend l’avantage avec trois superbes victoires....

> En savoir plus