Cap vers Lisbonne ! 10/06/2013

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

Comme on s'y attendait, la première nuit a été plutôt calme pour les huit multicoques de la Route des Princes. Pour autant, elle n'a pas été synonyme de repos. Bien au contraire. Les équipages ont enchainé les manoeuvres, notamment les changements de voiles au gré des molles et des risées. Si les MOD70 et le Maxi80 ont finalement bénéficié d'un peu plus de pression que prévu, les Multi50, eux, ont été surpris de devoir batailler dans un trou de vent pendant deux heures, tôt ce lundi. A présent, tous profitent d'un flux de sud-ouest d'une dizaine de noeuds pour gagner vers le sud au louvoyage et recharger un peu les batteries avant l'arrivée de nouvelles difficultés en mer d'Alboran. (source communiqué Rivacom)

Partis directement cap au sud, en direction de Lisbonne, sans avoir à effectuer la petite boucle de 120 milles jusqu'à la capitale espagnole de l'artichaut, Actual, Arkema – Région Aquitaine et FenêtréA-Cardinal ont déboulé tout schuss jusqu'au cap de la Nau, poussés par 20-25 nœuds de vent. La suite, en revanche, a été plus compliquée. Très tôt ce matin, les trois 50 pieds sont, en effet, tombés dans un trou sans vent. Une zone de pétole pas prévue qui les a littéralement scotchés, au point d'afficher des VMG (vitesses de rapprochement au but) négatives. Heureusement, la situation n'a duré que deux heures et à présent, les trois multicoques ont retrouvé un peu de pression. C'est donc avec 12 nœuds de vent qu'ils poursuivent leur route au près, tous groupés derrière l'équipage d'Yves Le Blévec, en direction du cap de Gate qu'ils devraient atteindre en fin de matinée.

Mayeul Rifflet (Arkema – Région Aquitaine) : « C'est en train de se rétablir mais on a passé deux heures pénibles. On a carrément fait un 360° sur nous-mêmes dans la pétole. Nous sommes juste deux milles derrière Actual, et il a fait la même que nous. Du coup, nous le supportons pas trop mal. A présent, on a à nouveau du vent. Nous sommes sur la route, ca avance bien. Là, j'ai 12 nœuds de vent, on repart doucement et ça glisse quasiment plein sud. Nous allons essayer de nous dégager de cette zone merdique mais ce qui est agréable c'est que l'air est super chaud. Ca a été super rapide de Valence au cap de la Nau. De fait, on a eu 20/25 nœuds avec une mer assez formée mais c'était moins pire que ce que j'attendais. Après, comme je l'ai dit, il y a eu des heures moins agréables. Là, ça a commencé à revenir, du coup on peut commencer à récupérer. On a été dans la molle puis dans la grosse pétole. Il y a eu du boulot. On est deux milles derrière sur Actual. Dans les prochaines 24 heures, on va être au près. On hésite encore un petit peu sur les options à prendre. On verra en fonction des fichiers. Ca va être encore un peu compliqué mais il y aura de quoi jouer et faire avancer les bateaux. Le passage du cap de Gate va être compliqué. On est à 90-100 milles en route directe, mais c'est difficile de dire quand on y sera. Peut-être en fin de matinée. »

Toutes les actualités

Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc05/09/2017

La dernière journée du Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc a consacré l’équipage d’Erwan Le Roux (FenêtréA-Mix Buffet) dans des conditions de vent légères. Le...

En savoir plus

Réauté Chocolat s'impose sur l'Armen Race Uship09/06/2017

Voilà une entrée remarquée dans la classe Multi50, ces trimarans de 15 mètres désormais équipés de foils et aux vitesses parfois extravagantes. Pour ses trois premières compétitions,...

En savoir plus

FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux...

En savoir plus

Thibaut Vauchel Camus en Multi50 avec un nouveau bateau06/03/2017

Le skipper Thibaut Vauchel-Camus franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d’un trimaran de la classe...

En savoir plus

Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat...

En savoir plus

Un nouveau Multi50 pour Thierry Bouchard et Ciela Village14/02/2017

Le Méditerranéen Thierry Bouchard confirme son enthousiasme pour le multicoque de 50 pieds et lance la construction d’un Multi50 qui sera ainsi le premier conçu pour porter des...

En savoir plus