Douarnenez : E. Le Roux au général ; E. Nigon en Multi50 Spirit05/05/2014

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

​Grand Prix Guyader 2014 : exactement le reflet de ce qu’est la classe Multi50. Du match à tous les étages, des surprises et un ordre établi parfois bousculé. Quand les leaders naviguent pour la victoire, les Spirit bataillent et jouent même parfois les « poils à gratter » en s’invitant dans le tiercé sur certaines manches.

FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux), en remportant toutes les manches sauf la première, qu’il a laissée à Actual, s’est logiquement imposé au général, dans un petit temps qui semblait lui aller parfaitement. Derrière, rien n’était joué jusqu’à la dernière manche. Rennes Métropole Saint-Malo Agglo (Gilles Lamiré), Actual (Yves Le Blévec) et Vers un Monde sans SIDA (Erik Nigon) ont bataillé durant quatre jours. Actual a toujours eu l’avantage. Mais l’équipage trinitain n’a pas été classé sur un manche samedi après avoir accroché la dernière bouée et demandé l’aide d’un semi-rigide, puis il a renoncé à courir la dernière manche de dimanche après avoir tutoyé de près le quai du Rosmeur au moment du départ… La sanction est lourde :  Actual cède la deuxième place.

C’est Rennes Métropole Saint-Malo Agglomération qui s’en empare. Pour ce début de saison, Gilles Lamiré avait demandé à Karine Fauconnier de lui prêter main forte.  Karine connaissait déjà la classe Multi50 pour avoir disputé (et gagné !) la Transat Jacques Vabre en 2007 avec Franck-Yves Escoffier. Elle ne cachait pas son plaisir d’y revenir ; et Gilles a profité de chaque instant pour s’enrichir de l’expérience de sa talentueuse équipière. 

Vers un Monde sans SIDA (Erik Nigon) a réalisé à Douarnenez de belles performances dans des conditions qui ne lui sont pourtant pas très favorables : du tout petit temps.  Le voilier au ruban rouge est quand-même parvenu à se classer deux fois troisième et s’est montré souvent très « mouche du coche » pour les leaders, notamment sur la qualité de ses départs, en tête du peloton. Il remporte le classement Spirit.

Gamin, qui porte désormais le nom d’Olmix, du nom de son nouveau partenaire, a bataillé avec Nootka et Vers un Monde sans SIDA. Après une première journée difficile, l’équipage de Pierre Antoine a su trouver les réglages pour revenir au classement dans un tout petit temps qui lui convient parfaitement.

Nootka, qui n’a pas couru la dernière journée, était venu pour tester les optimisations apportées durant l’hiver. Gilles Buekenhout et son équipage ont bousculé l’ordre établi en s’imposant à la troisième place, dès la première manche. De quoi rassurer le skipper de Pornichet sur ses choix techniques et sur le potentiel retrouvé du joli trimaran jaune.

Les Multi50 ont mis le cap sur La Trinité où ils disputeront ce samedi le Tour de Belle-ile.


Classement général à l’issue de 7 manches
1-    FenêtréA-Cardinal  (Erwan le Roux) 14 pts
2-    Rennes Métropole Saint-Malo Agglo (Gilles Lamiré) 21 pts
3-    Actual (Yves Le Blévec) 22 pts
4-    Vers un monde sans SIDA (Erik Nigon) 29 pts – 1er Spirit
5-    Olmix (Pierre Antoine) 32 pts
6-    Nootka (Gilles Buekenhout) 38 pts

Toutes les actualités

Réauté Chocolat s'impose sur l'Armen Race Uship09/06/2017

Voilà une entrée remarquée dans la classe Multi50, ces trimarans de 15 mètres désormais équipés de foils et aux vitesses parfois extravagantes. Pour ses trois premières compétitions,...

En savoir plus

FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux...

En savoir plus

Thibaut Vauchel Camus en Multi50 avec un nouveau bateau06/03/2017

Le skipper Thibaut Vauchel-Camus franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d’un trimaran de la classe...

En savoir plus

Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat...

En savoir plus

Un nouveau Multi50 pour Thierry Bouchard et Ciela Village14/02/2017

Le Méditerranéen Thierry Bouchard confirme son enthousiasme pour le multicoque de 50 pieds et lance la construction d’un Multi50 qui sera ainsi le premier conçu pour porter des...

En savoir plus

Une nouvelle vie pour la classe Multi5002/12/2016

La classe Multi50 change. Elle devient plus attractive et sa jauge autorise désormais les foils. Après une année de remise en question nécessaire, la classe dispose aujourd’hui...

En savoir plus