Erwan Le Roux : cette victoire est la mienne...14/11/2014

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

C’est à 19 heures 13 minutes et 55 secondes (heure de Paris), ce jeudi 13 novembre, qu’Erwan Le Roux a franchi la ligne d'arrivée de la 10e Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Le skipper de FenêtréA Cardinal, qui participait à la course pour la deuxième fois, s’est ainsi adjugé la victoire dans la série des Multi50 au terme d’un incroyable duel avec Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine) qui aura duré près de 2000 milles. Mieux, il est désormais le nouveau détenteur du temps de référence de la course dans sa catégorie puisqu’il lui a fallu 11 jours 5 heures 13 minutes et 55 secondes pour boucler les 3 542 milles du parcours alors que Frank-Yves Escoffier avait mis 11 jours 17 heures 28minutes et 11 secondes en 2006. Extraits de ses réponses aux questions des journalistes à son arrivée au ponton de la Darse à Pointe-à-Pitre.

Photo - Erwan Le Roux :  cette victoire est la mienne...

Erwan, vos premières impressions ?
« C’est génial ! A la bouée de Basse-Terre, sous le vent de l’île, c’était vraiment super sympa, il y avait des centaines de bateaux qui me suivaient sur l’eau... L’accueil Guadeloupéen est vraiment exceptionnel. »
Ca a été une régate du début à la fin… « La Route du Rhum - Destination Guadeloupe est une régate et jusqu’au franchissement de la ligne, l’issue est incertaine. C’est ce qui fait, en partie, la légende de la course. Lalou (Roucayrol) a bien navigué. A présent, il lui reste le plus dur à faire : le tour de l’île. Mais comme moi, il aura une belle récompense à l’arrivée. Il a été bon et ça a fait une belle régate. »

Avez-vous douté ?
« Un petit problème de pilote automatique a failli mettre à mal cette victoire. Du coup, il a fallu que je m’arrache pour recoller des milles à Lalou et lui dire « non, ce n’est pas toi qui va l’avoir, c’est moi ! ». Ca a été un travail de longue haleine. Chaque minute, chaque heure, c’était 0,1, 0,2, 0,3 mille de grappillé… J’ai essayé de gagner de la distance constamment et j’ai réussi à le faire. »

Vous étiez le favori et vous n’avez pas craqué… « Ce statut de favori, au départ de Saint-Malo, je l’assumais complètement. Cependant, si je connaissais mes adversaires, je ne savais pas du tout quel rythme ils allaient imprimer. Je ne voulais surtout pas que ce soit moi qui le donne, j’ai donc plutôt laissé les autres faire, Yves notamment. Lui et moi, nous nous sommes retrouvés tous les deux dans le même tempo. Un tempo pas très élevé c’est vrai, surtout au début, mais il n’empêche que cela a fait une belle régate. Après, il s’est passé ce qui s’est passé. Mon bateau ? Je savais que c’était le meilleur pour gagner la Route du Rhum – Destination Guadeloupe et ça, je n’en ai jamais douté. »

Vous battez le temps de référence de l’épreuve établi par Frank-Yves Escoffier en 2006 (11 jours 17 heures 28 minutes et 11 secondes) en bouclant le parcours en 11 jours 5 heures 13 minutes et 55 secondes…
« En même temps, mon bateau c’est l’ex Crêpes Whaou ! 3. Il est donc, a priori, plus performant que Crêpes Whaou ! 2 avec lequel Frank-Yves avait gagné  il y a huit ans. Moi, j’ai travaillé sur ce bateau en 2009, quand on l’a construit avec Frank-Yves, pour la Transat Jacques Vabre 2011. En 2012, Cardinal et FenêtréA ont décidé de l’acheter parce qu’il y avait cette histoire commune entre moi et lui pour aller faire la Québec Saint-Malo, la Transat Jacques Vabre 2013 et le Rhum cette année. »

C’est votre plus belle victoire ?
« Oui, et celle-là, on ne peut pas me l’enlever. Je l’ai gagné seul, même si derrière, il y a un gros travail d’équipe. C’est MA victoire et j’en suis fier. Quand on est en solitaire sur un bateau, on mène un combat contre soi-même. Ce combat je l’ai mené comme il fallait et la victoire est au bout… C’est magique. Je vais tâcher de profiter de l’instant. J’ai quand même gagné la Route du Rhum ! »

Toutes les actualités

Lalou Roucayrol premier vainqueur du Grand Prix Valdys19/09/2018

​Quel suspense ! Il aura fallu attendre le tout dernier moment avant la remise des prix du Grand Prix Valdys – Multi50 pour connaître le nom du grand vainqueur de l’épreuve....

En savoir plus

Erwan Le Roux conserve son titre à Saint-Quay19/09/2018

Déjà cinq fois vainqueur du Trophée des multicoques Baie de Saint-Brieuc, Erwan Le Roux a inscrit une nouvelle fois la course à son palmarès ce dimanche. Le navigateur morbihannais,...

En savoir plus

Solidaires en peloton ARSEP remporte la Drheam Cup16/08/2018

C’était seulement sa deuxième compétition en solitaire sur son nouveau Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP. Thibaut Vauchel-Camus a remporté ce matin à 11 heures et 6 minutes...

En savoir plus

Champion de France !13/05/2018

La 17e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale - Trophée de Brest Multi50 s’est achevée ce samedi, en rade de Brest, après trois jours de compétition. Chez les Multi50, l’équipage...

En savoir plus

Le nouveau Multi50 Solidaires En Peloton ARSEP mis à l'eau31/01/2018

C’est fait ! Après neuf mois de chantier, le Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP a été mis à l’eau samedi 20 janvier à Dubaï. Thibaut Vauchel-Camus, navigateur malouin...

En savoir plus

Arkema vainqueur à Bahia28/11/2017

Grands vainqueurs de la Transat Jacques Vabre dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella (Arkema) ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures,...

En savoir plus