Fécamp : premiers débats sur l'eau demain05/09/2013

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

C’est une météo incertaine et probablement capricieuse qui attend les 12 multicoques du Trophée du Port de Fécamp dès ce vendredi. La plupart d’entre eux ont pris leurs quartiers dans le port normand dès lundi. (Communiqué du 4 septembre)

Le Trophée Prince de Bretagne s’est achevé dimanche dernier à Saint-Quay Portrieux, sur une victoire de FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux), qui a dû se battre jusqu’à la douzième manche pour l’emporter ! Vendredi, on prend les mêmes et on recommence ? Pas tout à fait, ainsi que l’explique Erwan également vainqueur à Fécamp en 2012, et forcément bien coté chez les pronostiqueurs. « Ce n’est pas du tout le même format qu’à Saint-Quay. Ici les parcours vont être plus longs, on aura plus de temps pour exprimer la vitesse de nos bateaux. Les conditions météo attendues sont très instables et plutôt incertaines. Et certains bateaux ont modifié leurs équipages ».
Erwan Le Roux ne s’endort pas sur ses lauriers. « Je pense que le match sera encore plus serré qu’à Saint-Quay et concernera davantage de bateaux aux avant-postes ».
 
La promesse d'un match très disputé
 
Le match se jouera devant la grande plage où un public désormais habitué à ce rendez-vous annuel ne boude pas son plaisir d’assister « en live » à des manœuvres souvent très sportives. Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine) nourrit de belles ambitions, lui qui a remporté cette année la Route des Princes, autour de l’Europe, et terminé le Trophée de Saint-Quay en beauté, en remportant la dernière manche dimanche dernier. De quoi conforter dans ses choix un équipage encore en apprentissage de ce bateau neuf, très rapide et au potentiel prometteur.
Maitre Jacques (Loïc Féquet), a considérablement optimisé son trimaran depuis deux ans (mât et appendices neufs, étraves redessinées) et s’il est bien conscient d’un léger déficit de vitesse pure sur les longs bords dans le vent medium - son bateau étant le plus ancien de l’habituel peloton des leaders - il n’a d’autres choix que de prendre les meilleurs départs et de soigner ses manœuvres. C’est l’atout majeur de cet équipage.
Actual (Yves Le Blévec) aura un équipage différent de la semaine dernière. Jean-Baptiste Le Vaillant, navigateur expérimenté, fidèle équipier d’Yves et qui connaît parfaitement le plan d’eau, est une bonne carte dans le jeu de cette équipe trinitaine qui aime le vent medium.
Gilles Lamiré (Rennes Métropole Saint-Malo Agglomération) dispose d’un bateau bien connu à Fécamp puisque c’est l’ancien Prince de Bretagne de Lionel Lemonchois. Davantage taillé pour les transats que pour les petits parcours, ce bateau défend fort biens ses couleurs dès que le vent monte.
FenêtréA-Cardinal (Erwan le Roux) a un titre à défendre, avec un bateau très bien préparé, et très rapide dans tous les types de temps. Mais comme le rappelle Erwan, avec un soupçon de pression, « les places sur le podium n’ont jamais été aussi chères ».
 
Deuxième peloton
 
Dans le deuxième peloton, la bagarre fait rage à chacune des rencontres et les skippers de bateaux plus anciens, tous amateurs, ont pris sérieusement goût à l’optimisation de leurs montures. C’est le cas par exemple de Delirium, le catamaran familial skippé par Joris de Carlan qui avoue avoir séché le bateau tout l’hiver, avoir gagné quelques centaines de kilos et…. c’est une ou deux places de mieux au classement. D’autres travaillent sur l’anticipation et la rapidité des manœuvres, d’autres enfin soignent les départs désormais très disputés. A bord de Rayon vert, Alain Delhumeau, le marin pêcheur de Royan, dispose d’un bel équipage de jeunes qui savent tourner les winchs et se placer sur un plan d’eau. Il devrait partager le leadership du second peloton avec Gamin (Pierre Antoine) particulièrement véloce dans le tout petit temps. Gilles Buekenhout (Nootka) devrait faire jeu égal avec eux s’il parvient à résoudre des petits soucis de voile d’avant. Biscuiterie de Saint-Brieuc (Pascal Quintin), Pir2 (Etienne Hochédé), local de l’épreuve, et Jean-François Lilti ( Notrepharma.com) pourront s’exprimer si le vent monte un peu.
 
 
La journée de vendredi débutera par un grand parcours côtier jusqu’à Etretat. Le départ sera donné à 10 h. Deux petits parcours suivront, à partir de 14 h.

Toutes les actualités

Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc05/09/2017

La dernière journée du Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc a consacré l’équipage d’Erwan Le Roux (FenêtréA-Mix Buffet) dans des conditions de vent légères. Le...

En savoir plus

Réauté Chocolat s'impose sur l'Armen Race Uship09/06/2017

Voilà une entrée remarquée dans la classe Multi50, ces trimarans de 15 mètres désormais équipés de foils et aux vitesses parfois extravagantes. Pour ses trois premières compétitions,...

En savoir plus

FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux...

En savoir plus

Thibaut Vauchel Camus en Multi50 avec un nouveau bateau06/03/2017

Le skipper Thibaut Vauchel-Camus franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d’un trimaran de la classe...

En savoir plus

Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat...

En savoir plus

Un nouveau Multi50 pour Thierry Bouchard et Ciela Village14/02/2017

Le Méditerranéen Thierry Bouchard confirme son enthousiasme pour le multicoque de 50 pieds et lance la construction d’un Multi50 qui sera ainsi le premier conçu pour porter des...

En savoir plus