FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux en lice ont disputé deux petits parcours côtiers de 8 et 9 milles, en baie de Douarnenez, dans 4 à 5 nœuds de vent. Des conditions radicalement différentes de celles rencontrées lors des trois jours précédents, donc, mais, aussi et surtout, très aléatoires. Erwan Le Roux et ses hommes ont, malgré tout, décroché une cinquième victoire de manche après avoir commencé la journée par une troisième place. Au général, pas de changements. Le skipper Morbihannais et sa petite bande restent premiers et montent, ce soir, sur la plus haute marche du podium de l’épreuve.
 

Photo - FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader

Après trois jours de régate dans des conditions relativement musclées, marquées notamment, par des pointes de vitesse supérieures à 40 nœuds pour l’équipage de FenêtréA – Mix Buffet, le changement de décor a été assez radical pour les Multi50 et les autres bateaux engagés dans le Grand Prix Guyader. C’est, en effet, dans de tous petits airs qu’ont été disputées les dernières manches de la compétition. « C’était super mou mais, malgré tout, assez sympa, avec pas mal de jeu, du VGM, de nombreuses manœuvres… Nous avons eu un peu de tout. C’est intéressant », a noté Erwan Le Roux, 3e et 1er des courses du jour. « Sur le premier côtier, nous sommes bien partis. Réauté Chocolat était juste devant nous mais nous avons réussis à passer devant au près. Le hic, c’est que sur le portant suivant, c’est devenu un peu la foire. Nous avons, ainsi, assisté aux retours d’Arkema Drekan Groupe / Cegelec Finistère. A ce moment-là, nous nous sommes retrouvés avant-derniers. Heureusement, après ça, nous avons quand même réussi à redoubler l’équipage d’Éric Defert pour finir 3e », a indiqué le skipper de FenêtréA – Mix Buffet, qui a terminé, ainsi, à sa plus mauvaise place de la semaine sur ce type d’exercice, mais qui s’est vite rattrapé ensuite. « Lors de la deuxième course, nous avons pris un bon départ après avoir, notamment réussi à bloquer Lalou Roucayrol. Dès lors, il est resté derrière nous. Dans la foulée, au portant, nous avons passé Drekan, puis Armel Tripon nous a fait un joli cadeau en enroulant une marque du mauvais côté », a précisé Erwan qui s’est ainsi octroyé une cinquième victoire de manche sur le Grand Prix et qui a, du même coup, conforté sa première place au classement général.

Une classe de plus en plus attractive

« Nous sommes super content de gagner l’épreuve. Le bilan de ces quatre jours de course est vraiment positif. A bord, les gars ont vraiment bien bossé. Mathieu Renault a été impérial et Tom Laperche super efficace. Adam Currier et Clément Bouyssou se sont, eux, donné à fond physiquement après des mois de chantier pourtant difficiles », a expliqué le navigateur Morbihannais qui valide ainsi ce qui a été fait à bord de sa monture depuis son accident dans The Transat bakerly, en mai 2016. « Ce bon résultat nous permet de valider pas mal de choses mais aussi d’aborder la suite de la saison plus sereinement. Reste que le fait que ça commence bien pour l’équipe n’est pas la seule chose de satisfaisante à l’issue de ce GP. Je suis super content de voir le niveau de la classe cette année, avec l’arrivée, à la fois, de nouveaux skippers et de nouveaux partenaires. La concurrence est très homogène et il va devenir de plus en plus difficile de gagner. C’est, évidemment, quelque chose dont je me réjouis », a assuré Erwan, ravi, également, de l’évolution de la jauge des 50 pieds. « Cette semaine, le plan d’eau de Douarnenez, assez exceptionnel il faut bien le dire, nous a offert des vitesses un peu affolantes avec nos foils. Cela étant dit, nous devons faire attention car nos bateaux ne sont pas forcément prévus pour aller à plus de 35 nœuds. Nous allons devoir analyser tout ça car aller vite, c’est bien, mais arriver de l’autre côté lors d’une transatlantique reste quand même la priorité », a commenté le navigateur qui confirme devoir continuer à travailler sur les réglages de ces nouveaux appendices et qui va, par ailleurs, réceptionner son deuxième foil dans la semaine qui vient. « L’idée, c’est d’être opérationnel pour l’Armen Race dont le coup d’envoi est programmé le 27 mai à la Trinité-sur-Mer. Cette prochaine course va nous permettre de tester les foils au large. J’ai hâte », a conclu Erwan Le Roux.

Toutes les actualités

Réauté Chocolat s'impose sur l'Armen Race Uship09/06/2017

Voilà une entrée remarquée dans la classe Multi50, ces trimarans de 15 mètres désormais équipés de foils et aux vitesses parfois extravagantes. Pour ses trois premières compétitions,...

En savoir plus

FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux...

En savoir plus

Thibaut Vauchel Camus en Multi50 avec un nouveau bateau06/03/2017

Le skipper Thibaut Vauchel-Camus franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d’un trimaran de la classe...

En savoir plus

Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat...

En savoir plus

Un nouveau Multi50 pour Thierry Bouchard et Ciela Village14/02/2017

Le Méditerranéen Thierry Bouchard confirme son enthousiasme pour le multicoque de 50 pieds et lance la construction d’un Multi50 qui sera ainsi le premier conçu pour porter des...

En savoir plus

Une nouvelle vie pour la classe Multi5002/12/2016

La classe Multi50 change. Elle devient plus attractive et sa jauge autorise désormais les foils. Après une année de remise en question nécessaire, la classe dispose aujourd’hui...

En savoir plus