Jean-François Lilti pour un deuxième Rhum11/06/2014

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

Pour la deuxième fois, le caennais Jean-François Lilti et son Multi50 NotrePharma.com seront sur la ligne de départ du Rhum. Mais moins de 6 mois avant le coup de canon libérateur, chantier, préparation et qualification sont au programme. A 51 ans, le marin reprend la mer pour un run qu’il espère express direction Pointe-à-Pitre, interview et confidences.

Photo - Jean-François Lilti pour un deuxième Rhum

Avant de parler de ta deuxième Route du Rhum, un feedback sur ta première ?

« J’y étais allé piano notamment par rapport au bateau, construit au fond d’un hangar agricole près de Bayeux, par ce qui n'était à l’époque qu'une bande de copains à l’esprit amateur. NotrePharma.com est un catamaran de 50 pieds, qui a finalement donné naissance au chantier caennais Grand Largue Composites, aujourd’hui spécialisé dans la fabrication et la réparation de pièces en fibre de carbone. Xavier Gosselin, le gérant du chantier, et moi-même, avions mis plus de 3 ans à construire et préparer la bête, c’eût été dommage de ruiner autant d’efforts et d’investissements en quelques jours ! J’ai tenté d’être prudent pour cette première course en solitaire mais j’ai subi quelques avaries. Au milieu de l’Atlantique, un premier safran a rendu l’âme et c’est en franchissant la pointe Nord de la Guadeloupe que le deuxième a cassé. Je n’avais plus de gouvernails, j’ai franchi la ligne d’arrivée en tirant des ancres pour diriger le bateau à peu près droit et finir laborieusement la traversée ! »

Pourquoi y retournes-tu ?

« La Route du Rhum, c’est la plus belle des courses parce qu’on va chercher en novembre l’été et le soleil à Pointe-à-Pitre alors que c’est la pluie et l’hiver qui arrivent à Saint-Malo ! Sans plaisanter, cette course est tellement chargée d’histoires et de fortunes de mer qu’elle nous fait tous rêver. Elle a été une des premières à accueillir les grands multicoques.

Quel est ton programme avant le départ ?

« Le bateau profite d’un lifting printanier au chantier. Nous lui faisons une petite beauté, changeons l’électronique, l’accastillage et peaufinons les derniers réglages. Mi-juillet, je partirai pour la qualification, ticket d’entrée pour la Route du Rhum. Il faut boucler un parcours de 1000 milles en solitaire ce qui remet rapidement dans le bain. Depuis Caen, la sortie de la Manche à travers les rails des cargos ne laisse pas beaucoup de minutes de sommeil et un catamaran est plutôt exigeant en terme de concentration pour ne pas finir à l’envers dans une survente ! Du 22 au 24 août, nous participerons au Trophée Prince de Bretagne à Saint-Quay Portrieux et nous ramènerons le bateau au chantier pour un dernier check-up avant de rejoindre les pontons malouins. »

Quel est ton objectif pour cette édition 2014 ?

« Traverser en 16 à 18 jours, ne rien casser et ramener le bateau… avec les 2 gouvernails ! Simplement arriver devant ceux qui n’arriveront pas me suffirait ! »

Tu es pharmacien, si tu devais emporter un médicament avec toi à bord pour cette Route du Rhum, ce serait quoi ?

« A mon âge, pas d’hésitation, des anti-inflammatoires ! »

Et en matière de nourriture ?

« Je dois avouer que je suis chocolatomaniaque. »

Si la Route du Rhum se courait en double, tu embarquerais avec qui ?

« Xavier Gosselin évidemment. »

Tu fumes ?

« Non. »

Tu bois ?

« Non. Enfin… si. Un peu. Bref ! De toute façon, le moindre verre durant ce genre de course s’ajoute à la fatigue et au manque de sommeil, c'est la meilleure façon de finir avec le catamaran à l’envers ! »

C’est quoi ton plus grand kiff sur NotrePharma.com ?

« Les surfs sous gennaker dans l’alizé... et la fête en Guadeloupe pour ceux qui y arrivent ! C’est aussi pour ça que je signe à nouveau pour la Route du Rhum. »

Toutes les actualités

Lalou Roucayrol premier vainqueur du Grand Prix Valdys19/09/2018

​Quel suspense ! Il aura fallu attendre le tout dernier moment avant la remise des prix du Grand Prix Valdys – Multi50 pour connaître le nom du grand vainqueur de l’épreuve....

En savoir plus

Erwan Le Roux conserve son titre à Saint-Quay19/09/2018

Déjà cinq fois vainqueur du Trophée des multicoques Baie de Saint-Brieuc, Erwan Le Roux a inscrit une nouvelle fois la course à son palmarès ce dimanche. Le navigateur morbihannais,...

En savoir plus

Solidaires en peloton ARSEP remporte la Drheam Cup16/08/2018

C’était seulement sa deuxième compétition en solitaire sur son nouveau Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP. Thibaut Vauchel-Camus a remporté ce matin à 11 heures et 6 minutes...

En savoir plus

Champion de France !13/05/2018

La 17e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale - Trophée de Brest Multi50 s’est achevée ce samedi, en rade de Brest, après trois jours de compétition. Chez les Multi50, l’équipage...

En savoir plus

Le nouveau Multi50 Solidaires En Peloton ARSEP mis à l'eau31/01/2018

C’est fait ! Après neuf mois de chantier, le Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP a été mis à l’eau samedi 20 janvier à Dubaï. Thibaut Vauchel-Camus, navigateur malouin...

En savoir plus

Arkema vainqueur à Bahia28/11/2017

Grands vainqueurs de la Transat Jacques Vabre dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella (Arkema) ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures,...

En savoir plus