Lamiré-Carpentier : Victoire sur la Transat Jacques Vabre08/11/2019

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

​Groupe GCA-1001 SOURIRES mené par Gilles Lamiré et Antoine Carpentier a franchi la ligne d’arrivée de la 14ème édition de la TRANSAT JACQUES VABRE NORMANDIE LE HAVRE ce vendredi 8 novembre à à 5h 49mn 41s (heure française) en première position de la catégorie Multi50.
Le duo aura mis 11 jours 16 h 34mn et 41s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse moyenne de 15,50 nœuds, mais il a réellement parcouru 4926 milles à 17,56 nœuds.
Auteurs d’une course efficace et intelligente, Gilles Lamiré (49 ans) et Antoine Carpentier (44 ans) se sont imposés brillamment sur cette transat Jacques Vabre. C’est le doublé pour Antoine Carpentier, vainqueur de la dernière édition de 2017 en Class40 (aux côtés de Maxime Sorel) et une première pour Gilles Lamiré sur quatre participations. Pour leur première association, l’équipage s’est distingué par sa montée en puissance, prenant progressivement la maitrise de leur Multi50.

Photo - Lamiré-Carpentier : Victoire sur la Transat Jacques Vabre

Grâce à son partenaire le GROUPE GCA qui a racheté  cette année l’ex-Crêpes Waouh 3 de son premier nom, un plan VPLP de 2009 au palmarès exceptionnel, Gilles Lamiré savait qu’il disposait désormais d’une arme à la hauteur de ses ambitions. 13 ans après ses débuts dans la voile, 6 ans passés sur le circuit Multi50, le skipper Cancalais qui a déjà empoché en solitaire la Transat anglaise en 2016 déclare à son arrivée à Salvador : « Cette victoire c’est un tout, c’est aussi la continuité, je ne me suis jamais raconté d’histoires, je n’ai pas le parcours classique de beaucoup de skippers. Au début, beaucoup  me voyait comme un amateur mais ce n’est plus le cas. Mes projets montent en qualité et aujourd’hui quand je prends le départ d’une course c’est pour gagner. C’est un aboutissement, je fais ça pour l’aventure, le sport et le résultat. Et quand on emmène des partenaires avec nous comme le GROUPE GCA, l'Association MILLE ET UN SOURIRES et ses mécènes, le meilleur cadeau qu’on puisse leur faire c’est la victoire!" 

Partis prudemment du Havre, Gilles et Antoine ont su temporiser en Manche, laissant leurs concurrents filer devant sans pour autant se faire décrocher. Leur retard maximum a atteint 67 milles le 30 octobre avant d’entrer dans la dorsale anticyclonique au sud de Gibraltar. Profitant d’un décalage un peu trop Est de Solidaires En Peloton - ARSEP qui avait jusque-là réalisé un sans-faute, ils ont fait preuve d’une trajectoire beaucoup plus tendue et économe en milles, sans jamais s’arrêter. Au coude à coude avec Primonial puis en tête le 1er novembre au sud des Canaries, ils n’ont plus jamais abandonné le leader ship, creusant l’écart à chaque classement. En passant entre les îles Sao Vicente et Santo Antao au Cap Vert, ils ont profité du bon coup d’accélérateur dans le canal sans subir les dévents de ces îles volcaniques. Quant au Pot-au-noir, traversé en moins de 24 heures, ce fût une formalité. Prenant confiance dans leur bateau tout au long de cette Route du café, Gilles Lamiré et Antoine Carpentier ont su accélérer quand il le fallait et maintenir ensuite un rythme élevé avec de très belles moyennes dans l’alizé.
Là où d’autres auraient temporisé, le tandem a navigué en regardant toujours vers le but, sans se retourner.
Routés par Christian Dumard, Gilles Lamiré et Antoine Carpentier signent une course parfaite, à la hauteur de leur trimaran, le plus titré de l’histoire de la Classe Multi50. Groupe GCA - Mille et un sourires empoche à Salvador de Bahia sa sixième victoire dans une course transatlantique, dont quatre Route du café.

Source : Team Gilles Lamiré
Photo ©JM Liot / Alea

Toutes les actualités

Arkema Region Aquitaine a chaviré 11/11/2013

Le Multi50 Arkema-Région Aquitaine qui a chaviré dimanche soir vers 22h30 (heure française) est à 200 milles du port de Lisbonne : Lalou Roucayrol et Mayeul Riffet ont pris leurs...

En savoir plus

Maitre Jacques fait route vers La Corogne09/11/2013

A 13h30 TU, alors qu’ils naviguaient à une vitesse située entre 20 et 28 nœuds tribord amures par 25 nœuds de vent dans une mer forte (4 à 5 mètres de creux), Loïc Féquet...

En savoir plus

Lendemain de baston09/11/2013

Ils sont passés ! Les Multi50 ont fait le dos rond, les équipages ont navigué en bons marins en réduisant la toile et la vitesse. Bref, la nuit dernière, aucun n'a fait le malin...

En savoir plus

Le carnet de quai d'Erik07/11/2013

Ils sont partis vers le Brésil et vont sans doute manger leur pain noir dans les prochaines 48 h, avant de savourer une descente de plus en plus chaude et prometteuse. En attendant...

En savoir plus

Le départ reporté une nouvelle fois04/11/2013

C'est à 21 h dimanche que la direction de course a annoncé un nouveau report du départ de la Transat Jacques Vabre, initialement prévu dimanche, puis lundi. Les six équipages de...

En savoir plus

Départ lundi02/11/2013

C'est à 11 h ce matin que les équipages Multi50 ont appris la décision de la direction de course. Le départ est retardé à lundi pour toutes les classes sauf les Mod70 qui partiront...

En savoir plus