Première confrontation pour Arkema Région Aquitaine02/05/2013

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

Mis à l’eau le 23 mars dernier, le nouveau trimaran de Lalou Roucayrol est prêt à en découdre pour sa première régate : le Grand Prix Guyader du 3 au 6 mai. Entouré de 5 équipiers, le skipper médocain souhaite profiter de cet évènement pour procéder aux derniers ajustements, mais surtout faire un état des lieux de la vitesse de son bateau face à la concurrence. Les résultats sont d’ores et déjà attendus avec grande impatience.

Arrivés ce matin à Douarnenez après un convoyage de 250 milles nautiques depuis le Verdon-sur-Mer, Lalou et ses équipiers ne cachaient pas leur bonheur d’avoir passé 23 heures en mer à bord de ce bolide à trois coques. Quentin Vlamynck, jeune espoir Aquitain sélectionné par Lalou pour suivre une formation de skipper, revient sur le convoyage et sur les sensations après la première nuit en mer du multicoque Arkema – Région Aquitaine : « nous avons eu de superbes conditions. Nous avons quitté le Médoc dans des petits airs et avons touché un flux de nord-est en début de soirée. Ça a très vite accéléré et on marchait à 20-25 nœuds sans forcer. On a profité de cette navigation pour faire des essais d’envoi de ris, de trinquette etc… La nuit fut calme et étoilée mais nous avons été très vigilants »  explique Quentin.

Au programme de la journée : nettoyage du bateau et mise en configuration course du trimaran en vue des premières confrontations.      

Référentiel de vitesse

Mis à l’eau il y a un peu plus d’un mois, Arkema – Région Aquitaine et son skipper n’ont pas encore eu le loisir de se mesurer à la concurrence, même si le skipper connait les atouts de son trimaran : « les premières navigations ont été très concluantes » s’enthousiasme Lalou. « Nous avons effectué 9 sorties avant le convoyage et les résultats sont conformes à nos attentes. Le bateau est très facile, les manœuvres s’enchainent rapidement et c’est un réel bonheur à barrer. Il nous manque juste un référentiel de vitesse et c’est ce que nous sommes venus chercher à Douarnenez.»  

Alliant parcours côtiers et runs de vitesse, le Grand Prix Guyader est un rendez-vous très prisé des marins : en effet, les concurrents peuvent effectuer un nombre illimité de tentatives sur les runs de vitesse durant la période d’ouverture de la ligne. Un excellent moyen pour Arkema – Région Aquitaine de se jauger face aux 7 autres Multi 50 inscrits à la régate. Rendez-vous demain en Baie de Douarnenez pour le premier parcours côtier.

L’équipage d’Arkema – Région Aquitaine sur le Grand Prix Guyader :     
Lalou Roucayrol
Quentin Vlamynck
Hervé Clément
Pierrick Fribourg
Romaric Neyhousser
Marc Thiercelin
César Dohy

 

Toutes les actualités

Réauté Chocolat s'impose sur l'Armen Race Uship09/06/2017

Voilà une entrée remarquée dans la classe Multi50, ces trimarans de 15 mètres désormais équipés de foils et aux vitesses parfois extravagantes. Pour ses trois premières compétitions,...

En savoir plus

FenetreA Mix Buffet remporte le Grand Prix Guyader09/06/2017

Le rideau est tombé, ce dimanche après-midi, sur le Grand Prix Guyader des Multi50. Lors de cette dernière journée de compétition, FenêtréA – Mix Buffet et les autres bateaux...

En savoir plus

Thibaut Vauchel Camus en Multi50 avec un nouveau bateau06/03/2017

Le skipper Thibaut Vauchel-Camus franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d’un trimaran de la classe...

En savoir plus

Armel Tripon embarque avec Réauté Chocolat06/03/2017

​Le skipper nantais Armel Tripon et la PME mayennaise Réauté Chocolat embarquent dans le même bateau pour vivre l’expérience du multicoque, dans la catégorie Multi50. Ce partenariat...

En savoir plus

Un nouveau Multi50 pour Thierry Bouchard et Ciela Village14/02/2017

Le Méditerranéen Thierry Bouchard confirme son enthousiasme pour le multicoque de 50 pieds et lance la construction d’un Multi50 qui sera ainsi le premier conçu pour porter des...

En savoir plus

Une nouvelle vie pour la classe Multi5002/12/2016

La classe Multi50 change. Elle devient plus attractive et sa jauge autorise désormais les foils. Après une année de remise en question nécessaire, la classe dispose aujourd’hui...

En savoir plus