Gilles Lamiré a cumulé les expériences maritimes pendant une quinzaine d'années, à bord de bateaux de luxe, de vieux gréements, de multicoques dans les Antilles avant de revenir en Bretagne. En 2013,  Gilles Lamiré  rachète l'ancien Prince de Bretagne, multi 50, avec lequel Lionel Lemonchois a gagné la Route du Rhum en 2010. Le bateau est alors rebaptisé « Rennes Métropole-Saint-Malo Agglomération . En novembre 2014, Gilles Lamiré se classe troisième à l’arrivée de la « Route du Rhum-Destination Guadeloupe », dans la catégorie Multi 50. À bord de son trimaran Rennes Métropole/Saint-Malo Agglomération, il  relit Saint Malo à Pointe-à-Pitre en 12 jours 10 heures 44 minutes et 37 secondes et fait mieux que Lionel Lemonchois 4 ans auparavant. En septembre 2015, son bateau est rebaptisé « La French Tech Rennes St-Malo » et remporte  en 2016  la légendaire transat anglaise !

Cette année il prendra le départ pour la 3ème fois de la Transat Jacques Vabre.

Palmarès

2016
The Transat Bakerly (vainqueur)
Québec Saint-Malo (3ème)

2015
Transat Jacques Vabre (abd)

2014 Route du Rhum Destination Guadeloupe (3ème)

2013, en Multi50 Route des Princes (4ème) Transat Jacques Vabre (3ème)

2012 Transat / Québec St Malo sur trimaran 60 pieds Défi St Malo Agglo, 2ème en ultimes.

2011 Record SNSM sur trimaran 60 pieds Défi Cancale, 6ème

2010 Route du Rhum sur trimaran 60 pieds Défi Cancale, 6ème en Ultimes Trophée Port Médoc Challenge sur trimaran 60 pieds.

2009 Record SNSM sur trimaran 60 pieds.

2006 Route du Rhum sur Le Trimaran Madinina, 60 pieds ORMA (ex Gitana 9) 29 ème.

Informations

Age : 47 ans
Lieu de résidence : Cancale
Marié - 1 enfant
Profession : skipper
Suivez Gilles sur www.defi-nautic.fr

photo-GILLES LAMIRE-1
  • Présentation
  • Palmarès
  • Galerie
  • Autres infos

ROUTE DU RHUM

> En savoir plus

Lalou Roucayrol premier vainqueur du Grand Prix Valdys

​Quel suspense ! Il aura fallu attendre le tout dernier moment avant la remise des prix du Grand Prix Valdys – Multi50 pour connaître le nom du grand vainqueur de l’épreuve. De fait, même à leur retour de mer, les équipages étaient incertains concernant l’issue de la compétition. Et pour cause, cette dernière journée de course s’annonçait décisive pour les quatre premières places...

> En savoir plus