Une arrivée dans la nuit26/11/2013

newsletter
  • Facebook
  • Twitter

ça joue sérieusement à quelques poignées de milles de l'arrivée. Si Gilles Lamiré et Andrea Mura sont (presque) certains de l'emporter contre Erik Nigon et Samy Villeneuve ; les seconds ont (encore !) l'écoute entre les dents et vont tenter, à la manière d'Actual il y a quelques jours, l'option "ça peut passer...ou carrément pas du tout ". Il ont fait fondre leur retard accumulé après un stop à Brest puis un Pot au Noir particulièrement mal aimable. Ils comptent désormais sur le "coup de bol" que pourrait leur offrir la côte brésilienne. Mais le duo franco-italien est en position favorable pour marquer son adversaire. Quoiqu'il advienne, les quatre bizuths de l'hémisphère sud auront mené leurs six coques à bon port, ils se seront fait plaisir et auront appris beaucoup, ainsi que le soulignait Gilles, conscient d'un petit déficit d'expérience mais qui signe là une belle performance avec un bateau qu'il connaitra parfaitement pour la Route du Rhum. Son objectif podium est en passe d'être atteint.

Voici à nouveau le carnet de bord d'Erik :

"Tout va mieux depuis la pénible nuit dans les calmes pluvieux, nous sommes repartis bien remontés et prêts à faire fumer l'océan pour envoyer des steaks grillés!
Nous avons fait un petit bord de recadrage de 3 heures vers la côte mais vite arrêté quand le vent est passé de 15 à 0 noeuds... Demi-tour dans la minute pour retrouver de la pression et continuer bâbord amure vers le Sud-Ouest. 
Le vent de secteur Est nous pousse vers Rio puis Itajaï mais hélas pas en trace directe qui est plein vent arriére donc on va au sud de la cible et il faudra empanner une ou plusieurs fois pour remonter vers Itajaí.
A l'instant : 18h il nous reste 700 milles à faire en route réelle (600 en théorique à vol d'exocet). Gilles est 240 milles devant, on gratte des milles progressivement mais ça va pas être facile vu ce qui reste à faire... Mais bon, l'arrivée sur Itajaï n'est jamais simple paraît-il...   
Par contre, avec notre grand bord plus au large on a réussi à prendre l'avantage sur le groupe des 5 Imocas, ça klaxonne derrière car les 2 premiers ne sont qu'à quelques milles derrière, mais c'est la première fois qu'on arrive à tenir ces 60 pieds dans des bords de descente, Yes!
Si il y en avait encore besoin cela va affuter notre motivation et nous permettre en les observant se positionner de voir si il y a des options tactiques intéressantes à suivre.    
Je suis un peu cramé par le manque de sommeil et les manoeuvres qui interrompent les quarts de repos. Il est difficile d'arriver à dormir tellement le bateau bouge. Si on sombre (dans le sommeil!) et que l'on n'est pas bien calé on se réveille en sursaut avec un bras, une jambe voire le reste en travers de la bannette.
Une parenthèse "live" : des nuages sont en train de nous pousser à plus de 20 noeuds sur une mer pas commode, il n'y a pas que les exocets qui volent et je m'accroche au clavier...

Après une bonne nuit de glisse un peu au sud de la cible nous voilà à Rio.
Et comme nous sommes joueurs et toujours dans la course on va tenter de passer au Nord pour continer de gagner sur Gilles Lamiré.
On va faire un premier bord de recadrage vers le Nord maintenant et repartir vers le Sud-Ouest.
Le vent a l'air un peu plus fort et on aura un meilleur angle pour finir sur Itajaï.
 
Il y a encore des tactiques dans notre manche pour se rapprocher.
 
On y va, on tente, on arrive..."
 

Toutes les actualités

Lalou Roucayrol premier vainqueur du Grand Prix Valdys19/09/2018

​Quel suspense ! Il aura fallu attendre le tout dernier moment avant la remise des prix du Grand Prix Valdys – Multi50 pour connaître le nom du grand vainqueur de l’épreuve....

En savoir plus

Erwan Le Roux conserve son titre à Saint-Quay19/09/2018

Déjà cinq fois vainqueur du Trophée des multicoques Baie de Saint-Brieuc, Erwan Le Roux a inscrit une nouvelle fois la course à son palmarès ce dimanche. Le navigateur morbihannais,...

En savoir plus

Solidaires en peloton ARSEP remporte la Drheam Cup16/08/2018

C’était seulement sa deuxième compétition en solitaire sur son nouveau Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP. Thibaut Vauchel-Camus a remporté ce matin à 11 heures et 6 minutes...

En savoir plus

Champion de France !13/05/2018

La 17e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale - Trophée de Brest Multi50 s’est achevée ce samedi, en rade de Brest, après trois jours de compétition. Chez les Multi50, l’équipage...

En savoir plus

Le nouveau Multi50 Solidaires En Peloton ARSEP mis à l'eau31/01/2018

C’est fait ! Après neuf mois de chantier, le Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP a été mis à l’eau samedi 20 janvier à Dubaï. Thibaut Vauchel-Camus, navigateur malouin...

En savoir plus

Arkema vainqueur à Bahia28/11/2017

Grands vainqueurs de la Transat Jacques Vabre dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella (Arkema) ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures,...

En savoir plus